La vie Communale

UN PEU D'HISTOIRE...

Au moyen âge, la seigneurie appartient aux comtes d'Alençon puis successivement aux seigneurs de Laval puis en 1963 au seigneur d'Anthenaise.

La commune compte alors un tiers de sa superficie en landes, mais les défrichements permettent à l'agriculture de progresser notamment par la culture du seigle, du sarrasin, de l'avoine et du lin.

A la révolution, le cahier de doléances rappelle la mauvaise qualité du sol marécageux et argileux qui pendant longtemps, oblige les habitants à tirer l'essentiel de leurs revenus du tissage.

C'est au XIXe siècle que le chemin de fer "Brest - Paris" passe par la commune. Une station près du bourg est même installée en 1855, mais sera abandonnée deux années plus tard. Une scierie est implantée en 1876 à la gare, située à 3 kilomètres du bourg vers Saint-Cénéré, débitant essentiellement des traverses de chemin de fer et a employé  jusqu'à 25-30 personnes. La gare de la Chapelle Anthenaise servait à l'époque d'embranchement entre Laval et Caen.

UN PEU D'HISTOIRE... en images